Dans ma newsletter

tu recevras mon journal de sorcière un peu illuminée,

des infos sur mes ateliers & autres grimoires

et surtout plein de love

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.

La possibilité du rien #1 – Chronique d’une pause nécessaire

a

22 avril

Depuis plusieurs jours, je ressentais une fatigue étrange.

Pas physique, je suis en forme, je marche, je cours un peu, je dors super bien et mes analyses sont nickels.

Pas morale non plus, tout va bien dans ma vie, à tous points de vue, malgré les inévitables agacements.

Pas même créative, j’ai toujours autant d’idées et d’envies.

 

Non, une sorte de fatigue existentielle.

Des angoisses « irrationnelles » ont (re)commencé à m’assaillir au petit matin, des mauvais rêves me laissant un sentiment de malaise, longs à s’évaporer.

Quand je suis dans cet état, je deviens encore plus sensible au monde extérieur que d’habitude, ce qui n’est pas une mince affaire.

 

Je n’ai envie de voir personne, ou presque. Tout m’énerve et me fait lever les yeux au ciel. Je perds ma patience légendaire. J’ai juste besoin de dire à la terre entière : démerde-toi !

 

Ma tête n’est plus que bouillonnement, d’où ma difficulté à me concentrer sur les autres, à les écouter pleinement. Le bouillonnement, c’est chouette, mais si ça dure trop longtemps, ma sérénité est mise en danger. Et ça, c’est no way.

 

Avant de me rendre malade (j’ai été forte pour ça, dans ma jeunesse), j’ai pris, il y a quelques jours, une décision radicale. Radicale pour moi, hein, je sais bien que le monde n’en a vraiment rien à faire.

 

Me mettre en pause.

Pause de ce qui me pèse, alors que d’habitude ça me rend légère, créative et passionnée. Pour meux consacrer à ce qui est plus juste pour moi en ce moment, plus égoïste, plus introspectif.

 

Hors du monde et de ses sollicitations, je vais, bien entendu, honorer l’ensemble de mes engagements (car c’est important pour moi). Je n’en prendrai pas de nouveaux pendant plusieurs semaines.

 

Je vais m’immerger, peu à peu, dans le rien. Rien relatif puisque j’ai une vie familiale intense (tu vois la mère qui fait TOUTES les sorties scolaires des enfants ? C’est moi), une pile à lire géante, des projets de marches et le souhait de partager cette expérience avec toi, avec vous, mes petits canards. Parce que ça, j’en ai vraiment envie.

 

23 avril

J’aime vivre dans le bazar, mais quand je pars en vacances, j’aime aussi savoir que je vais rentrer dans une maison bien rangée. Pour le business, c’est pareil. Alors je finis ce que j’ai à faire. Pas encore vraiment en pause, déjà un petit peu, psychologiquement en tout cas.

Plusieurs personnes m’ont souhaité une bonne détox. À chaud je me suis dit que non, ce n’était pas une détox. À froid je me suis dit… pareil 🙂 Je ne me sens pas toxifiée, à part avec le sucre, mais c’est une autre histoire.

 

Je ne veux pas me libérer de quelque chose,
je veux libérer de la place pour quelque chose.

 

Nuance.

J’ai envie d’écrire, j’écris. De continuer à envoyer ma newsletter, je l’envoie. Pas envie de blog, de réseaux sociaux, de chercher des clients. Je pause. Le reste se fera selon l’intuition du moment.

 a

24 avril

J’ai envie de m’ennuyer.

See you baby (mais dans longtemps ^^)

 

Si tu veux lire la suite, il te suffit de t’abonner à ma newsletter (t’inquiète, je n’envoie pas de mails relous en rafale pour te vendre un milliard de trucs et te dire combien je suis géniale. Juste des mots :))

Si tu es in love de mes mots, tu peux aussi me retrouver En ce Grimoire, pendant 3 mois je t’écris tous les jours.

 

 


Lire mon Grimoire

Rejoindre mon atelier d'écriture
Atelier Canard à l'orange

Mes livres sont disponibles !
Âmes fortes et coeurs sensibles
L'entreprise de l'invisible

Acheter la
Conférence Compte de fée

signature

Partager cet article

Aucun commentaire pour le moment.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Les potions magiques, ça n’existe pas.
Mais la magie de l’écriture, si ! »

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.