Si tu t'abonnes, tu reçois

juste une newsletter de sorcière un peu illuminée,

des infos sur mes ateliers & autres grimoires

et surtout plein de love

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.

Message à l’attention de tous les (joyeux) bordéliques

Vive le bordel !

Toute ma vie (soit un poil plus que 40 ans), j’ai entendu et lu que, je cite (nan paske je voudrais pas qu’on m’attribue ces propos terriblement fallacieux) :

« Si tu es organisé.e, tu seras plus efficace ».

Point barre, fin de l’histoire, va ranger ta chambre, minable.

En gros, si à 30 ans t’es pas devenue une femme organisée, ordonnée, bien rangée, bien propre, t’as raté ta vie. Plus celle de ton conjoint et de tes enfants. Car, c’est bien connu, les enfants et le conjoint (cet enfant qui s’ignore) ne peuvent s’épanouir, voire survivre, que dans un environnement délicieusement ordonné par leur patiente mère/sublime épouse qui n’a que ça à foutre. C’est bien connu.

Imaginons que tu as fait des grooooos efforts (ou embauché quelqu’un pour les faire à ta place AH AH AH – suivez mon regard) et que ta maison est bien rangée. Penchons-nous maintenant sur ton taf.

Et ton BUREAU…

De temps en temps, je regarde les émissions culinaires et tout le monde a l’air d’accord : si ton plan de travail ne brille pas du début à la fin de la recette, t’es fichu.e.

Et ben, au boulot (tout le monde n’étant pas chef de cuisine), c’est tout pareil. Si ton bureau n’est pas bien propre, bien rangé, quasi monacal même, à la fois le matin quand tu arrives ET le soir quand tu pars (voire toute la sainte journée) : HONTE sur toi !

Tu vas certainement mourir dans d’atroces souffrances. (Perso, j’attends encore, mais bon, je m’en voudrais de faire du mauvais esprit, c’est tellement pas mon genre !!).

Donc, on résume. Bureau bordélique (Maman, on dit pas bordélique, on dit en bazar, dixit mon fils décidément bien coincé (Note pour quand il sera en âge de me lire : remplacer coincé par bien élevé)). Bureau BORDELIQUE, donc = INNEFICACITE.

Logique non ? Des papiers qui traînent de partout, des dossiers incomplets, des bibelots qui prennent la poussière, des miettes de pain et des papiers de chocolat (coupable, je plaide), des piles de carnets griffonnés qui attendent désespérément d’être transformés en PRODUCTION.

OK.

Bon, mais moi, j’ai quand même un problème. (Et pas qu’un seul diraient certaines personnes malintentionnées, c’est une autre histoire, ça se réglera entre elles et moi).

Depuis 40 ans (et des poussières) que je suis bordélique, j’en rencontre des non-bordéliques, évidemment. Voire des maniaques. Et voici mon constat en 2 temps (nan paske mon bureau est mal rangé, mais pas mon cerveau) :

1- Au pire, je suis aussi efficace qu’eux/elles.

2- Au mieux, je suis PLUS efficace… Eh ouais. Bim, dans ta face.

Franchement ? Je n’ai RIEN contre les ordonné.es et les maniaques, tant qu’ils ne viennent pas me faire la leçon ou me donner leurs petits conseils, l’air de rien : Oh tu sais, si tu rangeais ton bureau, patati, patata.

D’abord, quand j’ai BESOIN de ranger, je le fais.

On me dit : tu gagneras du temps. Euh… alors là, chais pas. Mais vraiment. Parce que passer 2 minutes tous les jours ou 1 heure tous les 3 mois, ben ça revient au même en fait. Sans compter qu’un gros rangement, c’est agréable, on retrouve des trésors, moi je kiffe. Je trouve que ça ressemble à de la méditation. (oui, je suis folle) (j’aime bien en fait).

On me dit : tu iras plus vite à l’essentiel. Peut-être ou pas. Je crois que mon petit bazar perso fait partie de mon essentiel…

Et pourtant, j’ai appris. À ranger, à trier, à jeter, à donner. Je n’entasse plus, je me sépare avec plaisir. Mais le peu qui reste est… en bordel ^^.

Ben oui, mais tu comprends, ça peut donner une mauvaise image de toi. Ça peut faire croire que tu n’es pas efficace, voire incompétente. Bref : ça ne fait PAS PRO.

Tant pis. Tant mieux. Je sais pas en fait. Mais je sais que c’est ma nature.

Que je me fiche bien de pas faire pro, que ça ne m’empêche pas de créer, d’avoir des clients, de kiffer ma life et tutti quanti.

Prouve-moi le contraire et alors, on verra…

Vous savez le pire dans tous ça, c’est qu’à force de l’entendre/le lire partout, ça infecte même mon propre cerveau. Vade retro maniaquas !!! Ben oui, ça nous fait douter, envier les « bien rangés », et même regarder d’un mauvais œil nos compagnons de bordelerie.

Allez, quoi, c’est vivant, c’est joyeux, c’est un peu mystérieux en plus

Ça donne un côté Indiana Jones à toutes nos phases de rangement ! Comment ça j’en fais un peut trop ??!! Oh… Tant que ça ne devient pas maladif, j’aimerais bien à savoir à qui ça fait du mal.

Tout est relatif disait ce cher Einstein, grand bordélique devant l’éternel (ouais, ça râle là-haut). Qui, dit-on, posait cette malicieuse question : « si un bureau désordonné était signe d’un esprit brouillon, que penser des bureaux vides ? ». Et d’ailleurs, il n’y a pas que lui (ou moi) qui le dit –> Mieux vaut vivre dans le bordel

Et si, tout simplement, on acceptait ?

On acceptait que certains soient plus ou moins organisés, maniaques ou bordéliques. Que ça n’est pas grave tant que ça n’impacte pas la vie des autres (valable pour les deux camps !). Que ça donne à chacun des atouts différents et complémentaires : tu m’aides à structurer, je t’aide à innover.

Aimons-nous vivants, bordel de merde ! 🙂 (je jure de plus en plus dans mes articles, moi, c’est abusé) (ça fait pas très pro) (tant pis).

Spéciale dédicace à Laure, joyeuse aventurière bordélique, heureuse & désorganisée !

PS : et ça n’empêche pas d’être adepte de la simplicité, voire d’une certaine forme de minimalisme, en donnant régulièrement. Même avec peu de choses, un vrai bordélique (dont je fait partie) peut faire des miracles ah ah.

Partager cet article

1 commentaire
  • Jess
    20 janvier 2017

    Je suis une lectrice silencieuse sur les Internets… Cet article a fait écho en moi, parce que je suis une bordélique bien ordonnée (paradoxe quand tu nous tiens). Ce qui m’agace, et qui est si bien dit par l’article c’est que les maniaques de la « rangette » (oui j’invite/invente des mots :p) pensent bordel=inefficace/ peu sérieux, au pire des cas débile. Au final, je suis efficace, je sais toujours où se trouvent mes papiers importants (rangés), c’est juste que mon sens du rangé/bordélique (pourquoi les opposer d’ailleurs ? :)) est unique.

    Vivons heureux !

    • Morgane
      20 janvier 2017

      ouiii Jess, welcome ! Je suis d’accord avec toi, à 100% 🙂

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Les potions magiques, ça n’existe pas.
Mais la magie de l’écriture, si ! »

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.