Si tu t'abonnes, tu reçois

Clandestine

la newsletter d'une sorcière un peu illuminée,

des infos sur mes ateliers & autres grimoires

et surtout plein de love

& d'envie de te mettre à écrire

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.

La fille aux ongles oranges

21h34, tome 1 Gabrielle« J’ai froid.

Je ne sens rien.

Je vois des silhouettes qui passent et repassent autour de moi.

Elles semblent me parler mais je n’entends rien. Ou plutôt, je ne comprends rien.

J’ai soif. Impossible de parler. Je me sens incroyablement seule, l’angoisse monte… Je reconnais parfaitement cette horrible sensation.

J’entends brusquement un bruit sourd et régulier. Mon cœur… Au moins, je ne suis pas morte, du moins pas encore.

Une main douce plaque un masque sur mon visage. De l’oxygène, je sens que je perds pied rapidement. Je sombre dans un état semi-léthargique. Entre rêves et réalité, perdue dans les limbes de mon cerveau.

Je remonte doucement. Aucune idée de l’heure qu’il peut être.

Mes jambes reposent, inutiles, totalement anesthésiées. Je ne souffre pas, mais je me sens mal. Les nausées sont proches, très proches.

Tiens, ça bouge autour de moi… Subitement, une avalanche de questions me submerge : où suis-je donc ? Que se passe-t-il ? Qui sont tous ces fantômes ? Instant fugace de lucidité… Je ferme les yeux.

Le temps s’étire, je somnole… Tout à coup, une secousse aussi puissante qu’un tremblement de terre me traverse. J’inspire de toute mon âme. Mes yeux s’ouvrent sur l’horloge qui semble alors me sauter dessus. Tout devient clair.

21h35.

Elle a l’air complètement K.O. Je ne peux rien faire pour l’aider. Je la regarde dans les yeux, mais elle ne me voit pas, perdue dans des pensées inaccessibles et qui semblent ne jamais vouloir la laisser redescendre sur terre…

Tout autour, les autres s’agitent, mais je ne parviens pas être partie prenante de ce ballet bien orchestré. Tant pis si l’on finit par me remarquer : je sais que je risque une sanction, mais je ne parviens pas à m’extraire de ma compassion ridicule pour cette fille couchée là, à moitié paralysée, et qui est totalement entre nos mains.

Pour donner le change, je fais mine d’esquisser quelques gestes, je vérifie une perfusion, je remonte un drap, et, au passage, j’effleure très subrepticement la main de la fille, qui ne réagit pas, évidemment. Elle semble soudain au paroxysme de sa douleur, elle a les yeux exorbités, elle s’accroche des deux mains aux montants du lit en acier, et un hurlement se dessine sur ses lèvres, mais aucun son n’en jaillit.

Une équipe l’entoure aussitôt et la dissimule à ma vue : le chef m’a repoussé, je ne suis pas qualifié pour cette partie du travail, et je ne parviens même pas à voir ce qui se passe derrière la haie des personnages en blouses vertes.

Je distingue juste les pieds nus de la fille : leurs ongles sont peints en orange, et ça me donne envie de pleurer.

21H36 – J+0. »

Premier chapitre de Gabrielle, premier tome de notre roman d’anticipation « 21h34 ».

Si vous souhaitez le commander, toutes les infos pratiques sont ici !

Signé Cathy Borie & Morgane Sifantus

Partager cet article

4 commentaires
  • Morgane
    26 mars 2014

    Merci Pascaline, la suite arrive bientôt chez toi 😉

  • Annajo Janisz
    27 octobre 2015

    Bonjour Morgane,

    Je t’ai connue via un de tes articles qu’a partagé Haydée sur ses réseaux (j’aime vraiment Haydée et Tony, et tout ce qu’ils font) et j’avoue j’ai beaucoup aimé ton style, ta philosophie et tes mots.

    C’est avec grand plaisir que je te suivrai via les réseaux et ton blog.
    Je ne vais pas tarder à lancer mon 2è livre en tant qu’écrivain indé sur Amazon, et je ne vais pas tarder aussi à lancer mon blog perso (pour l’instant je suis sur blogspot, en tant de travailler d’arrache-pied à mon futur blog – je fais tout, de la rédac au graphisme en passant par le SEO).

    Bravo pour ton énergie, tes ondes positives et la transmission de notre passion commune, l’écriture. C’est une bulle d’air frais et de singularité dont le monde a bien besoin de nos jours 🙂

    À bientôt !

  • Annajo Janisz
    27 octobre 2015

    Merci pour ton lien que je me suis empressée de découvrir et à très vite Morgane ^^ Je te dirai quand mon blog est en ligne (enfin il l’est mais pas indexé pour l’heure). La bise 😉

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Les potions magiques, ça n’existe pas.
La magie de l’écriture, si ! »

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.