Des mots (beaucoup de mots) & quelques canards.

Des vidéos improvisées & des éclats de rire.

Des potions pas vraiment magiques & une sorcière un peu illuminée.

Si tu cherches de la folie, du chocolat & une newsletter à l'orange

--> abonne-toi :)

Du blog au livre : de l’autre côté du miroir

celine-boura-morgane-sifantus

« Dépêchons-nous de vivre, il est si tard déjà.
Prenons-le temps de vivre, il est encore bien tôt… »
Morgane Sifantus & Céline Boura

 

Je ne sais plus trop comment l’idée est née…

Mais peu importe comment, ce qui compte c’est qu’elle est née. Cette idée d’écrire un livre à 2, avec Céline Boura. Céline avec qui, depuis 2 ans, nous partageons et échangeons sur tous les modes. Le temps était venu pour nous de passer à l’action.

Ma première rencontre avec Céline, ce fut son blog : Le Luxe d’être soi. Et, rapidement, une évidence, je devais travailler avec elle. Travailler… Hum, j’allais vite me rendre compte que c’était bien plus que ça ! Le travail se transforma en amitié, intense et riche : peu à peu, à notre rythme, nous nous sommes ouvertes l’une à l’autre, sans fard. L’idée du livre revenait régulièrement, comme une vague tenace et agréable.

Serait-ce un roman ? Non. Deux auto-biographies ? Pas vraiment non plus… Un guide business, alors ? Certes pas ! N’arrivant pas à définir quel type de livre nous souhaitions écrire (et était-il nécessaire de le définir pour l’écrire ?), nous l’avons nommé OVNI : Objet de Vie Non Identifié.

C’était le 21 avril dernier, nous étions lancées. Céline au Cap Ferret, moi à Villeurbanne. La mer, la ville…

Notre ambition ? Nous dévoiler, nous raconter, au-delà de nos simples histoires personnelles pour nous questionner de manière plus universelle. Pas de conseils, mais deux visions de la vie, du business, de l’amour, de soi, qui se complètent et se répondent. Conversations croisées & Jeu de miroir(s)…

Ce livre, c’est bien plus qu’un alignement de mots. C’est une catharsis, un besoin vital de « poser » nos vécus, à travers nos expériences, nos vies de femmes, d’entrepreneures, d’artistes. C’est « dire » ce qui est si difficile à « parler » et oser se mettre à nu…

Dépasser notre image pour passer en mode multi-dimensionnel, multi-émotionnel. L’écriture nous permet de vivre une forme de libération. Nous souhaitons que la lecture vous la fasse vivre à votre tour. Effet miroir, encore et toujours…

C’était le 21 avril… Elle m’écrivit ce jour-là un texte que vous retrouverez sur son blog Le Luxe d’être soi et que je vous invite à lire avant de continuer avec le mien. Premiers chapitres de notre « œuvre » commune.

 

« 24 avril 2015, Villeurbanne

Tu es née au milieu, Céline. Je suis née la première. Première de 3 filles, première petite-fille. Attendue si fort et pourtant… totalement inattendue. Différente, incompréhensible, étrange, bizarre.

Pourtant, ils auraient du s’en douter, pour m’avoir ainsi nommée.

Je suis née un 6 mars, à Toulon, ville militaire, fille de militaire. Je suis née au bord de la mer, Morgane, née de la mer, fille de marin, fille de bretonne. Je suis Poisson, je nage comme un poisson. Je suis fille des gens du fleuve, Sifluentes devenu depuis Sifantus. L’eau me poursuit, je poursuis l’eau… J’ai toujours vécu près de l’eau, mer, océan, fleuve… Toujours.

Je suis Morgane et je porte un prénom païen, moi qui viens d’une famille catholique pratiquante. Je porte ce prénom d’une femme libre, forte, à la fois fée et sorcière. Une femme ambitieuse qui n’a pas eu peur d’affronter les hommes et les dogmes. Une femme mystérieuse, de légende. Elle n’a peut-être pas existé mais en portant son prénom, je porte tout ce qu’elle représente.

Ce prénom, je l’ai détesté, oh oui, tellement détesté. Ce prénom qui était si différent, étrange, bizarre, je ne savais pas encore à quel point il m’était destiné.

Tu es née au milieu, Céline. Je suis née la première. L’aînée. Une vraie aînée. Sage, calme, silencieuse, travailleuse, brillante, responsable… Premier bébé, première en tout, ou presque.

Il paraît qu’on ne se souvient pas de soi bébé.

De fait, mon premier souvenir remonte à mes 3 ans. Un accident de voiture, sans gravité, je nous revoie monter avec les personnes qui nous ont aidés.

Il paraît qu’on ne se souvient pas de soi bébé et pourtant je m’imagine. J’imagine mon regard sur le monde, perplexe et curieux certainement.

42 ans plus tard, je suis toujours aussi curieuse, toujours aussi perplexe.

J’ai beaucoup de souvenirs d’enfance « embouteillés » : du monde, beaucoup de monde ; du bruit, beaucoup de bruit. Et moi, au milieu. Sans rien dire, n’en pensant pas moins. Pensant beaucoup, même.

Le monde ne me comprend pas, je ne comprends pas le monde. Mais je rencontre des personnes et nous nous comprenons.

Je t’ai rencontrée Céline et nous nous sommes comprises.

Tu as traversé des tsunami, j’en ai traversé des cyclones. Et tu es toujours là. Et je suis toujours là.

Comme toi, j’ai passé tant de temps dans ma vie à croire que je devais choisir : littéraire ou scientifique, timide ou conquérante, amoureuse ou ambitieuse, maman ou indépendante, artiste dans la lune ou femme les pieds sur terre…

Je ne choisis plus, je décide d’être tout ça. Une et multiple, chaque jour différente, chaque jour la même, chaque jour Morgane. Ça vous étonne ? Moi aussi, mais de moins en moins…

Je suis née il y a 42 ans et pourtant j’ai 10 ans, j’ai 15 ans, j’ai 25 ans, j’ai 40 ans. L’amour et la liberté sont mes guides, mes étoiles du berger. L’humour et l’écriture sont mes armes et mes ponts, indestructibles.

J’avais besoin d’un moyen pour exprimer ce bouillonnement intérieur qui est le mien en permanence. J’avais besoin de me libérer pour libérer les autres. On m’a souvent dit que ce moyen était la parole, que je devais parler, parler, parler… Je préfère écrire, écrire, écrire…

Alors, c’est parti pour une partition à 4 mains. Ni première, ni au milieu, ensemble, nous allons nous écrire, vous écrire. »

 

Ce n’est qu’un début, le prologue d’une longue conversation…

Si vous souhaitez le lire, suivez le guide ! –> Je commande

Tu cherches ta marque ou ta signature ? Mo' pour mots est là.
Avec les Ateliers Quantika , l'énergie du groupe te fera avancer.
Tu préfères l'écrit ? J'accompagne également par Correspondance(s) 🙂
Et si tu rêves d'écrire un livre... Scriptoria est fait pour toi.

La sorcière épistolière
signature

Partager cet article

13 commentaires
  • Virginie CATTIAU
    16 juin 2015

    Merci les filles !

  • Pauline de Cha'gribouille
    16 juin 2015

    ça promet de beaux moments … à suivre 🙂 <3

    • Morgane
      16 juin 2015

      oui, à suivre !

  • Soph
    16 juin 2015

     » comme toi j’ai passé tant de temps dans ma vie à croire que je devais choisir »
    …  » je ne choisis plus, je décide d’être tout ça »

    Quelle libération en lisant vos mots.
    Vous ouvrez des portes par vos expériences.
    Pour ma part, je ne sais pas ou j’ai envie d’aller.
    Mais ce qui est sûr, c’est que la porte est désormais…ouverte…

    • Morgane
      16 juin 2015

      Mission accomplie 🙂 Merci Sophie

  • Morel Virginie
    17 juin 2015

    Morgane, j’ai hâte de lire la suite … Forcément, on se retrouve dans tes mots … et ceux de ton amie Céline aussi … Cyclones, tsunamis, tristesse, amour, joies, etc …
    Quelques lignes lues de vous deux et l’émotion de ma vie reprend le devant de la scène.
    Merci, la vie avance TROP vite, alors profitons!
    Virginie

  • Beatrice
    21 juin 2015

    Morgane, bravo d’ouvrir la voiX…

    • Morgane
      22 juin 2015

      merci Béatrice :), je l’ouvre, je l’ouvre ^^

  • Alexandre
    4 juillet 2015

    Comme pour Céline j’ai relu ce prologue 3 fois…une vraie bouffée d’air à la lecture de ces mots
    Merci beaucoup Morgane
    Hate d’être dans quelques mois 😉

    • Morgane
      4 juillet 2015

      Avec plaisir ! Merci Alexandre 🙂

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *