Des mots (beaucoup de mots) & quelques canards.

Des vidéos improvisées & des éclats de rire.

Des potions pas vraiment magiques & une sorcière un peu illuminée.

Si tu cherches de la folie, du chocolat & une newsletter à l'orange

--> abonne-toi :)

Référencement, SEO et autres techniques marketing

Ce titre ment.

Ce titre ment car je ne vais pas vous parler référencement, SEO et autres techniques marketing.

N’allons pas par 4 chemins, je n’y arrive pas.

Moi qui préconise à mes clients de mettre en place un joli blog pro, de parler des sujets qui tournent autour de leur métier, d’apporter de l’info à leurs lecteurs… même pas capable de faire pareil sur mon blog.

Pas capable ? Pas certaine que le nœud du problème (si problème il y a, ce dont je doute) se situe dans mes capacités et mes compétences. Je ne suis certes pas la webmarketeuse la plus avertie au monde, mais je m’informe, je digère, je teste, je me fais mon idée. Et quand je vois l’évolution de mes clients, je vois bien que mes conseils jouent parfaitement leur rôle.

Capable donc, je suis.

Non, le truc, c’est l’envie. J’en ai déjà parlé à plusieurs reprises, de manière humoristique. Me moquant gentiment des techniques qu’on nous assène à longueur de blog et des billets tellement écrits pour le référencement qu’ils en deviennent ridicules.

Parler des techniques, du « comment », pas de doute, ça m’ennuie profondément.

L’autre truc, c’est que toutes ces infos, on les trouve ailleurs, chez des blogueurs bien plus passionnés par le sujet, donc plus créatifs.

Pour vous donner un exemple, récemment j’ai visionné 16 vidéos « Petits secrets de SEO » par François Treca (merci F. pour le lien). Je n’ai pas adhéré à tout (d’ailleurs il explique parfaitement que ce sont des techniques à adapter en fonction de la stratégie et pas à appliquer aveuglément), mais j’ai beaucoup appris. Cependant, ça ne m’intéresse pas d’écrire à ce sujet. Finalement, je préfère vous conseiller d’aller les visionner à votre tour !

J’ai fait le choix de parler sur mon blog de ma vie, parfois en mode journal intime, parfois en mode plus business, en utilisant des métaphores ou l’ironie… De varier les plaisirs, les styles, les sujets, autant que possible, avec une seule contrainte : me faire plaisir, faire plaisir à mes lecteurs.

Je sais que ce choix de ligne éditoriale un peu spéciale peut perturber.

Je sais que, du coup, mon activité professionnelle n’est pas forcément très claire pour mes lecteurs. Je sais qu’ils ne comprennent pas toujours ce que je peux faire pour eux. Je sais aussi que ceux qui passent tous ces obstacles que la communication et, surtout, le marketing, récusent totalement, sont parfaitement en phase avec moi… Complexe, non ? Oui, mais c’est ainsi.

Autre exemple : j’utilise beaucoup Twitter pour ma veille communication & marketing. Je lis de nombreux blogs et je diffuse les articles qui me semblent les plus intéressants, pertinents, différents. Du coup, je ne ressens pas le besoin d’apporter ma pierre à l’édifice sur la plupart des sujets déjà traités et bien traités. Le référencement et le SEO en font partie, même s’il faut savoir faire le tri dans la multitude.

Récemment, un de blogueurs que je suis a publié un billet sur la page 404 : informations techniques, ton sympathique et décalé, ça m’a plu. Je l’ai partagé, il a été retweeté par mes followers, signe qu’il intéressait d’autres personnes. Pour moi, cela aussi fait partie du « travail » et de l’identité du blogueur : sa capacité à mener une veille pointue et à diffuser les contenus les plus pertinents. Pas réutiliser les infos pour pondre un nouvel article qui n’apportera pas forcément grand-chose de plus. En tout cas, c’est mon point de vue…

Au-delà du référencement, le bloguing pour moi, c’est aussi un mode d’expression. Qui se ressent dans sa ligne éditoriale, les mots qu’on utilise, le style qu’on adopte, le cœur qu’on y met. Pas juste une recherche de première place sur Google sur des mots-clés plus ou moins bien choisis.

D’ailleurs, depuis quelques temps, je n’applique même plus certaines règles SEO de base, comme les intertitres ou le maillage de lien (cher(e)s client(e)s, ne faites pas comme moi !). Car finalement, ça ne fait pas vraiment sens dans ma façon d’utiliser mon blog.

Et là, au moins, je suis complètement en phase avec moi-même !

Je vais continuer à apprendre sur le référencement, le SEO et toutes les autres techniques du marketing et de la com’. Parce que j’aime ça et parce que cela me permet de guider mes clients au mieux de leurs intérêts, de leurs besoins, de leurs goûts.

Je vais continuer à faire mes titres comme je l’entend, généralement dans un total irrespect des règles Google. Tiens, d’ailleurs, si je vous faisais un article à ce sujet ? 🙂

Je vais continuer à vous mettre à la fin des vidéos de musique qui me plaisent. Juste pour le plaisir.

Parce que le plaisir, ça fait tourner le monde… Et que la vie est trop courte pour s’en priver !

Tu cherches ta marque ou ta signature ? Mo' pour mots est là.
Avec les Ateliers Quantika , l'énergie du groupe te fera avancer.
Tu préfères l'écrit ? J'accompagne également par Correspondance(s) 🙂
Et si tu rêves d'écrire un livre... Scriptoria est fait pour toi.

La sorcière épistolière
signature

Partager cet article

6 commentaires
  • Denis Gentile
    10 juillet 2015

    Cet article démontre que tu as tout compris du SEO car moi aussi je suis l’actualité et je lis des articles à ce sujet, les spécialistes internationaux (souvent aux US) ne disent pas autre chose :
    « SEO Is Actually All About Content Marketing » (https://blog.kissmetrics.com/seo-is-content-marketing/)
    Bon, pour moi ils ont tendance à trop mettre le mot « marketing » pour parler du contenu, mais sinon l’important est de développer une stratégie de contenus et c’est ce que tu fais avec ce blog. Le contenu doit être personnalisé et ne pas ressembler à ce que justement on trouverait ailleurs.
    Et puis trop parler du comment, c’est vraiment ennuyeux. Le comment vient naturellement. Quand j’ai commencé à prendre des leçons de conduite, je n’arrivais pas à comprendre le comment. Aujourd’hui, je n’y pense plus et je conduis bien mieux ! C’est la pratique qui remplace le comment et là se trouve le plus intéressant : raconter la pratique, autrement dit son vécu, sa façon de faire et de voir les choses. Exactement ce que tu fais, exactement ce que Google aime et aimera de plus en plus.

    • Morgane
      10 juillet 2015

      Merci Denis ! Oui le « comment » brut de fonderie, c’est d’un mortel… J’ai envie de bousculer les règles et proposer des contenus un peu différents qui réussissent à allier technicité pointue et décalage de haut niveau. Allez, oui j’me lance, on sait jamais, ça pourrait plaire !

  • Nadege Vialle
    8 septembre 2015

    Coucou Morgane,

    Cet article me rappelle curieusement notre échange sur le sujet et tu sais que je rejoins à 100%.
    Belle et longue vie à ta rebelle blogging attitude !

    Une soeur de coeur de la rebelle attitude 🙂

    Nadège

    • Morgane
      8 septembre 2015

      yeah baby

  • Guillemette
    8 septembre 2015

    Bonsoir Morgane,
    Tu as écrit/dit exactement ce que je pensais, sans oser l’écrire peut-être… merci.
    Etre soi, malgré les règles (lesquelles d’ailleurs, et pourquoi ?).
    Je vais sans doute le partager, je peux 😉

    • Morgane
      9 septembre 2015

      Mais partage autant que tu le veux Guillemette ! Merci à toi ^^

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *