Des mots & quelques canards.

Des potions pas vraiment magiques & de la folie

--> abonne-toi à ma newsletter :)

Tu recevras mon journal de sorcière un peu illuminée, puis 2 messages chaque mois pour te parler créativité & entrepreneuriat !

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.

Pro ou perso ? Cruel dilemme pour la blogueuse…

Lorsqu’on a beaucoup de choses à dire et/ou une entreprise à faire tourner, le blog est un outil de communication vraiment intéressant.

Une fois la décision prise « je deviens blogueuse de choc ! », se pose la question suivante : mon blog… pro ou perso ? C’est quoi la différence, d’ailleurs ?

Réflexions de blogueuse

Blog perso, états d’âmes et mode d’expression

Pour moi, un blog personnel, c’est un lieu de création par excellence, où tout est permis, ou presque. Il existe par lui-même et j’ose d’ailleurs penser qu’il présente un intérêt même si le seul lecteur est… le blogueur lui-même. Oui, j’ose !

C’est un espace d’expression de soi, de sa vision des autres et du Monde. Humeurs, coups de cœur, anecdotes du quotidien, créations stylistiques, la créativité n’est jamais en reste. Tout comme les modes d’expression, depuis les mots jusqu’aux vidéos en passant par les photos, podcasts et autres illustrations.

Bref, tout est possible.

Ce type de blog n’est-il pas l’antithèse de l’entreprise ? Oui… et non.

Je ne l’envisagerais peut-être pas pour une grosse boite (quoique…), mais pour un entrepreneur dont la personnalité imprègne totalement son entreprise… pourquoi pas ! Qu’il ou elle navigue dans un univers créatif ou pas, d’ailleurs. Je ne sais pas si Steve Jobs a jamais tenu un blog, mais j’imagine qu’il aurait été fortement suivi.

Bien entendu, je ne cacherai pas l’exercice n’est pas facile. Trouver un équilibre entre ses élans d’être humain et les intérêts de son entreprise, cela peut rendre schizophrène. Sauf si.

Sauf si l’entreprise est basée sur les valeurs de son créateur.

Sauf si l’ensemble est cohérent.

Sauf si le blogueur ne se cache pas derrière son entreprise et si l’entreprise ne se cache pas derrière le blogueur.

Sauf si (et c’est le postulat de base, c’est pour ça que je le mets en dernier !) tout est fait avec sincérité et cœur.

Blog pro, pour vendre, mais avec la manière

J’estime qu’un blog pro, c’est un outil commercial utilisant la communication. Objectif : vendre. Mais attention, de mon point de vue, pas à tout prix, pas à tout le monde, pas de manière agressive.

Tout est dans l’art de dénicher les lecteurs, de les intéresser, de leur apporter une information spécifique et les amener jusqu’à vous « commercialement ».

Actualités du secteur analysées, conseils pratiques, témoignages d’experts ou de clients… le type de contenu possible est extrêmement varié et dépend de 2 facteurs essentiels :

1- Quel est votre objectif ? Un achat ? Une prise de contact ?

2- Qui est votre cible ?

Une créatrice de robes de mariées ne bloguera pas de la même manière qu’un restaurateur qui bloguera différemment d’une coach en relations humaines.

Autre point important : la singularité.

Vous, entrepreneur, êtes singulier. Vous êtes forcément différent de vos concurrents, vous avez votre style, vos valeurs, votre offre. Il est donc essentiel que votre personnalité ressorte, d’où l’intérêt de prendre le temps de construire sa ligne éditoriale.

J’aurai l’occasion d’approfondir le sujet mais il s’agit de définir votre univers « écrit », bien évidemment en lien avec votre univers visuel d’ailleurs.

Un blog multi-facettes, multicolore

Un blog d’entreprise, ça doit être sérieux quand même, non ?

Sérieux…

Sérieux dans le sens réfléchi ? Oui, comme pour tous les éléments de votre entreprise d’ailleurs. Sachant que cela ne se limite pas au côté intellectuel de la chose. Pour moi cela englobe tous les sens et, bien entendu, votre intuition. Pas de choix par défaut ou à contre-coeur…

Sérieux dans le sens « pas fun » ? Eh bien… cela dépend principalement de votre personnalité. Si l’humour n’est pas votre truc, surtout, ne vous forcez pas. Je vous parlais sincérité tout à l’heure, voilà la clé. Être soi-même. Ceux que cela inspire seront alors irrésistiblement attirés. A l’autre extrême, pourquoi vous interdire un style décalé s’il vous est naturel ? Parce que dans la profession, cela ne se fait pas ? Parce que vous avez peur de ne plaire à personne ou, pire, de faire fuir vos clients ? Tentez l’expérience, vous pourriez être surpris. Et, au moins, vous saurez.

Sérieux dans le sens important, avec de la valeur ? Oui, trois fois oui. Si c’est fait en pensant que ça ne sert à rien, pourquoi le faire ? Mais ça ne l’est pas plus qu’un blog perso, c’est simplement le « pourquoi » qui est différent.

**************

Et moi, dans tout ça, je choisis quoi ?

Avant de faire votre choix, reposez-vous les 2 questions de base :

Quel est mon objectif ?

Qui est ma cible ?

Il en découlera le message que vous souhaitez faire passer et la façon dont vous utiliserez l’outil blog. N’hésitez d’ailleurs pas à vous faire accompagner dans cette réflexion, un œil extérieur ET averti est toujours bien utile.

Prenons un exemple.

Emmanuelle est une cinéphile avertie et possède un beau talent d’écriture.

Sur son blog perso, elle donne son avis sur TOUS les films qu’elle a vus. Son style est de grande qualité, acéré, direct et provocateur. Elle est suivie attentivement par une communauté d’autres cinéphiles. Les échanges par commentaires sont peu nombreux mais construits et argumentés. Elle a longtemps utilisé un pseudo. Maintenant, elle écrit sous son nom mais modère les accès à son blog. Elle gagne peu à peu en notoriété grâce au bouche à oreille.

Elle est également critique ciné, dans un grand magazine. Elle tient un blog sur la version en ligne du-dit magazine, réservé aux abonnés. Elle publie ses billets en fonction des consignes du rédacteur en chef. Elle est libre du contenu, mais « subit » parfois une certaine modération de sa hiérarchie, en fonction des annonceurs. Elle a adapté son style à son lectorat et à la ligne éditoriale. Ses analyses de qualité attirent des lecteurs qui aiment le cinéma… et des annonceurs !

Pour vous entrepreneurs, c’est pareil : votre blog sera le reflet de l’image et des messages que vous souhaitez faire passer.

 Et moi, dans tout ça, je choisis quoi ? (le retour)

Moi… mon cœur balance… écrire étant mon métier, le blog est à la fois un outil de communication et un lieu de création.

J’écris des textes très personnels, à la limite du journal intime, mais exposé aux yeux de tous ; je fais des essais stylistiques ; je donne ma vision de l’entrepreneuriat ; je prodigue quelques « conseils » éditoriaux ; et je blogue pour le compte d’autres entreprises.

Pour le dernier cas, pas de question à se poser (pour moi), je m’adapte à la ligne éditoriale définie avec mon client.

Pour ce qui est des articles liés à ma petite personne ou à mon entreprise, je suis à la recherche d’une troisième voie. Ni uniquement perso, ni seulement pro mais un équilibre entre les 2. Parce que je pense profondément que cela me ressemble de ne pas séparer.

Je suis Morgane et je suis Mo’ pour mots.

L’un ne va pas sans l’autre. Je crois aussi que mes lecteurs apprécient cette dualité (n’hésitez pas à me donner votre avis, d’ailleurs !).

Bien entendu, je prends un risque. Celui de paraître incohérente, de ne pas accrocher le lecteur qui passe par là car il ne comprend pas où il tombe, qu’il ne voit pas forcément ce que cela peut lui apporter.

Du coup, j’ai décidé d’inventer un nouveau mot : prossonnel, professionnel et personnel à la fois. Je choisis de ne pas faire de choix.

Le blog sur lequel vous vous trouvez est le résultat de toutes ces réflexions, de mes envies, de mes espoirs…

 

 


Lire mon Grimoire

Rejoindre mon atelier d'écriture
Atelier Canard à l'orange

Mes livres sont disponibles !
Âmes fortes et coeurs sensibles
L'entreprise de l'invisible

Acheter la
Conférence Compte de fée

signature

Partager cet article

5 commentaires
  • lebourgeois isabelle
    27 mars 2014

    merci pour ces précieux conseils, au plaisir de vous lire

  • Gwenaelle Carré Guyot
    28 mars 2014

    ah tiens… une discussion récurrente. J’ai l’habitude de dire :
    « ne publiez (sur blog et réseaux) QUE ce que vous assumez, à partir du moment où vous assumez….tout vous est permis (ou presque). »
    Il y est grandement question de posture, d’alignement, et surtout de maturité..

  • Pauline de Cha'gribouille
    18 septembre 2014

    j’ai adoré ton article Mo’, c’est exactement le dilemme que j’ai pour mon futur blog (200%) et, comme toi, je n’ai pas envie de choisir…

    J’aime donc beaucoup ton invention du terme Prossonnel… 🙂

    bises <3 et merci pour ton talent (même si je n'ai pas toujours le temps de commenter et de tout lire ^^)

    • Morgane
      23 septembre 2014

      Merci, merci. J’ai hâte de découvrir 200% ! Biz Pauline

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Lis-moi, écris-moi, bouge & parle avec moi»
-Morgane, #moveyourasstofindyourself

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.