Dans ma newsletter

tu recevras mon journal de sorcière un peu illuminée,

des infos sur mes ateliers & autres grimoires

et surtout plein de love

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.

Je suis une mauvaise chef d’entreprise

Oui, vraiment, je suis mauvaise.

Je ne comprends toujours rien au marketing, pourtant, juré, j’ai essayé.

Je perds mon temps (précieux) sur Facebook et Instagram au lieu d’aller aux soirées où on rencontre des entrepreneur·es, des vrai·es.

J’aime pas le jargon ni les mots en anglais juste pour faire genre. Mais j’aime bien jurer, en anglais ou pas, d’ailleurs !

Je dis ‘tu’ à tout le monde, ensuite je dis vous, ensuite je mélange, bref c’est n’importe quoi.

Je suis encore en micro-entreprise après 8 ans d’activité. Même pas capable d’avoir une VRAIE boite.

Je ne rêve pas d’avoir une équipe, pardon, une team. J’aime pas les gens, je veux rester toute seule, d’abord.

Je n’ai pas installé Google analytics sur mon blog. Je n’ai ni persona, ni cible, ni stratégie, ni vision.

Je n’en fais qu’à ma tête ou qu’à mon cœur ou qu’à mon intuition. Et, crois-moi, ça n’est pas clair du tout. C’est même un gros bordel, mais bon, c’est le mien.

Je vends des trucs pas assez cher, mon fils. Il semblerait que j’ai un problème avec l’argent.

Je ne suis pas ambitieuse, je ne vois pas grand, je ne gagne pas beaucoup, juste ce dont j’ai besoin. J’ai besoin de peu.

Je ne pivote pas, je ne disrupte pas, je n’überise pas, je ne pitche pas. J’écris.

Je sais jamais quoi dire quand on me demande ce que je faisdanslavie. Nan, paske si je raconte la vérité ça va faire bizarre (je regarde des séries, des documentaires, je lis, je vais marcher au parc, j’écris des newsletters, je suis avec mes enfants et, parfois, sur un malentendu, je travaille)

Je rêve d’un business sans client·es. J’aime pas les gens (en vrai, c’est pas vrai, j’aime les gens, juste je comprends pas trop les relations sociales, alors c’est plus facile pour moi de faire croire que j’aime pas les gens.)

Je pleure, mais genre trop !

Je suis tout le temps en vacances, je vais au bureau seulement le mardi. Matin. Et encore pas toujours. (tu me détestes là, non ?)

Je ne sais pas ce que veulent mes client·es, j’ose pas leur demander. J’ai même pas envie de leur proposer ce dont ils·elles ont besoin. J’ai juste envie de faire comme je le sens.

Je suis folle.

Je ne fais jamais signer de contrat, je ne demande pas d’acompte, je ne fais confiance qu’à la confiance.

Je n’écoute jamais les conseils. D’ailleurs, je n’en demande pas.

Je vis quasiment en jean/baskets. Et en jogging.

Les récompenses et la célébrité me laissent de marbre. J’apprécie une forme de reconnaissance plus intimiste, plus secrète.

J’ai moins de 300 abonnés à ma newsletter. Mon Instagram n’a pas vraiment de style et je ne sais plus trop quoi faire sur Facebook.

Je réussis même à être une mauvaise sorcière, car je ne suis aucun rituel, je ne célèbre pas la lune, je tire les cartes juste comme ça, je ne vois rien, n’entends rien, ne canalise rien.

Je ne suis pas overbookée, je ne me développe pas à l’international. Je n’ai pas de métier.

A aucun moment, je n’ai envie d’aller vivre dans une île, bosser au bord d’une piscine ou dans un hôtel de luxe.

Je ne suis cheffe de personne, à peine de moi-même. (Et cette mode de « moi-m’aime » m’agaaaaaaaace)(je suis moi-même sûrement très agaçante, donc ça fait un équilibre ^^)

MAIS

Quand même, je suis une super entrepreneure…

Je suis toujours là ! 8 ans bientôt…

J’ai des client·es, je sais même pas comment, mais j’en ai ! Plein ! Des nouveaux·elles tous les ans ! J’en reviens pas ! (La preuve, il y a trop de !!! dans cette phrase)

Je vends.

Je suis folle. Du coup, je sors naturellement des sentiers battus

Je suis très drôle ! Et je crois que certain·es me kiffent rien que pour ça, ah ah.

Je suis riche.

Tous les mois, en vacances ou pas, je gagne de l’argent. Parfois peu, parfois beaucoup, mais jamais rien.

Je suis au top niveau communication, parce que ça me fait kiffer. Et je suis la reine des teasings !

J’ai beaucoup d’idées. Tout le temps. Je me renouvelle en gardant mon fil rouge : l’écriture.

Ma compta est nickel, je connais tous mes ratios financiers et je n’ai jamais eu un seul impayé en plus de 7 ans.

Je suis différente. Atypique. Unique.

Je sais m’entourer des meilleur·es : amies, confidentes, partenaires.

Je n’hésite jamais à investir dans ce qui est bon pour moi et mon entreprise.

Je sais beaucoup, beaucoup, beaucoup de choses en com’, en marketing, en business, en sciences et bien d’autres domaines. Et je sais pourquoi je ne les utilise pas toujours.

Mes valeurs passent avant tout. Mes enfants aussi, mais après moi, faut pas abuser quand même.

J’ai une newsletter secrète rien que pour mes client·es. Même qu’elle s’appelle Clandestine et que j’en suis très fière.

Car oui, je suis hyper fière de moi, de mon entreprise, de ma vie.

J’ai co-écrit 5 livres, putain ! Et plusieurs centaines d’articles sur mon blog. Le tout en auto-édition.

Je fais partie de 2 masterminds. Oui, madame.

Je suis une sorcière depuis toujours, pas seulement depuis que c’est à la mode. Je ne sais pas comment ça marche, mais je sais des choses et mon don, c’est littéralement de lire entre les lignes.

Je doute, beaucoup, beaucoup. J’ai peur, beaucoup, beaucoup. Mais je continue de créer, encore, encore.

Et surtout, surtout, bonne ou mauvaise entrepreneure, on s’en fout, je suis heureuse comme je suis !


Lire mon Grimoire

Rejoindre mon atelier d'écriture
Atelier Canard à l'orange

Mes livres sont disponibles !
Âmes fortes et coeurs sensibles
L'entreprise de l'invisible

Acheter la
Conférence Compte de fée

Conférence Au temps pour moi

signature

Partager cet article

8 commentaires
  • Sofia
    9 octobre 2018

    Amen.
    Je te lis et tout ce qui me paralyse, les « il faut que », les « tu dois », les « je devrais »/ »ferais mieux », la culpabilité, la honte même, la peur d’afficher ma différence, s’envolent.
    Je te lis et je me dis que oui, c’est possible. Possible d’être juste soi, et de rencontrer d’autres gens que je peux accompagner en étant aussi juste eux-mêmes. Que la vie c’est parfois compliqué, difficile mais qu’on y contribue grandement quand même avec nos noeuds au cerveau. Et en même temps, j’aime me faire des noeuds au cerveau, de toute façon, je suis comme ça.

    je m’aperçois que je suis partie pour faire un article en commentaire. Je crois que je vais faire un article en réponse à ton article, en fait.

    Merci.
    Merci.
    Merci.

    (et oui, tu aimes les gens, profondément… personne n’est dupe ! 😉 )

  • Marie
    10 octobre 2018

    Tu/vous…haha moi aussi je me mélange….me déculpabilisez…Je me sens moins…Fainéante, moins insignifiante, moins folle…ça me donne envie de continuer à sortir des sentiers battus. Merci

    • Morgane
      15 octobre 2018

      Avec plaisir Marie, sors, sors, c’est bien mieux que les sentiers 😉

  • Hélène
    11 octobre 2018

    Chère Morgane,
    Je pense surtout qu’avant d’être (ou de ne pas être) une entrepreneure, tu es une artiste…
    Ceci expliquant cela .
    Bises.

  • Aurélie
    12 octobre 2018

    Quelle détente merci Morgane de partager ce que tu es sans aucune case, en étant toi! Ton texte m’a fait rire et m’a méga inspiré! ca me redonne de la force, oui en ce moment je la perds un peu alors c’est le coup du boost qui me dit ne lâche rien, et ca me donne encore plus de possibilité d’y croire que je peux créer selon qui je suis tout simplement!!

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Les potions magiques, ça n’existe pas.
Mais la magie de l’écriture, si ! »

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.