Si tu t'abonnes, tu reçois

juste une newsletter de sorcière un peu illuminée,

des infos sur mes ateliers & autres grimoires

et surtout plein de love

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.

Laure Jouteau, divine aventurière et folle blogueuse (qui aime le vin ET son job)

Laure fait partie de ces rencontres parfaitement quantiques. Il y a quelques années, je suivais son blog sans savoir qui elle était ni où elle habitait. Sa plume était (est toujours) complètement déjantée, tu me connais, je surkiffais ! Et voilà-t-y pas qu’elle me contacte pour me rencontrer… En fait, elle est lyonnaise. En vrai, elle est aussi folle qu’elle en a l’air. Voire plus.

Es-tu folle ?

Je pense que j’ai été aliénée à l’époque où j’essayais d’être ce qu’on attendait de moi, d’avoir une gentille carrière, d’être moins impatiente, plus calme et composée. Aujourd’hui j’apprivoise ma forme de folie et j’en profite à fond. 

Laure Jouteau, une fille très sérieuse

Comment s’exprime ta folie dans ta vie d’entrepreneure ?

Elle s’exprime dans mes choix de faire ce qui me ressemble, et de ne pas céder à l’envie de copier ‘ce qui marche’. Ça veut dire travailler comme j’ai envie, même si tout le monde te dit « fais du coaching » « vends des prestations sur 6 mois, ça rapporte plus », vendre à des prix qui me conviennent, respecter mon rythme de travail. 

Et ton blog, il est aussi fou que toi ?

Mon blog, il est encore plus fou que moi : ce sont les articles qui sont les plus ‘honteux’ qui y marchent le mieux. J’ai écrit un article sur le fait d’être une trouillarde invétérée, et comment ça a fini par me sauver, et ça a fait un carton, alors qu’une partie de moi se disait « Bonjour l’inspiration, la meuf qui monte sa boîte alors qu’elle a la trouille de prendre le métro ». 

Que représente ton blog pour toi ?

Mon blog c’est ma pause, quand je fais ce qui me plaît, c’était ma torture quand je retombais dans le travers de ‘faire ce qu’il faut’ (ce qui n’arrive presque plus jamais). 

Il y a deux facettes à cette folie : 

La première, c’est une facette personnelle : je recommande à tout le monde d’écrire, de faire des vidéos, des photos, n’importe quoi qui leur plaise, parce que c’est la meilleure école qui soit. Mon blog m’a aidée à comprendre ce que j’avais à offrir, à me réconcilier avec mon écriture, à m’amuser, à dédramatiser. Parfois, on écrit ce qu’on a besoin de lire. Parfois on écrit ce qu’on a enfin digéré. J’ai l’impression d’écrire comme d’autres font du théâtre : mon blog me permet d’explorer des facettes de ma personnalité, de m’amuser avec mon parcours. 

La deuxième facette, c’est son aspect public, c’est la rencontre. Grâce à mon blog, je rencontre des gens passionnants, je reçois des mails qui me mettent au bord des larmes, qui me donnent des coups de fouet. C’est une forme d’empathie qui est indispensable (sinon j’écrirais seulement un journal intime), et qui fait partie de la folie du blog : tu sais que tu écris pour les autres et c’est inspirant, mais tu ne dois pas trop y penser, sinon ça te bloque.

Pourquoi as-tu un jour décidé de te lancer dans cette folie ?

Avant les Aventurières, je m’étais déjà pas mal prêtée à l’exercice, pour les mêmes raisons que j’ai expliquées à la question précédente. J’ai eu un blog féministe avec mon acolyte Aurélie Gerlach, un blog sur ma vie de stagiaire qui a connu une mort prématurée quand mes collègues sont tombés dessus, et puis juste avant les Aventurières, j’ai fait un blog d’interviews de femmes inspirantes. Si je dois mettre le doigt sur le moment où la graine a été plantée, ce serait celui-là : les rencontres que j’ai faites grâce à ce blog et la fierté que j’aie ressentie en publiant chaque article ont changé quelque chose dans mes envies pour le futur. 

Et, justement, si tu avais une autre folie à réaliser, qu’elle serait-elle ?

La liste. Dans le désordre : sauter en parachute (grosse frousse + grosse envie), partir en voyage quelques temps autour d’un projet d’interviews, de blog ou autre, écrire un livre (c’est en projet), prendre des cours de danse et essayer l’acroyoga. 

Aurais-tu d’autres blogs un peu fous à conseiller à mes lecteurs ?

– Le blog de Lyv, jemecasse.fr est toujours une source d’inspiration et de bonne humeur 

– Le blog de mon amie Aurélie Gerlach, qui est auteure jeunesse

– En anglais, je suis une inconditionnelle de Ashley Ambirge The middle finger project

– Mon acolyte Camille me fait beaucoup rire sur son blog A few days in Lyon 

Quelle est ton actualité ?

Plein de choses très excitantes :  

– Tous les derniers mardis du mois, c’est la soirée J’aime le vin j’aime pas mon job à Lyon, suivie d’un webinaire pour toutes celles qui ne peuvent pas venir, avec la divine Camille de A few days in lyon

– J’ai lancé une série de mails gratuits, drôles et concrets sur le thème « Comment trouver la bonne idée pour se lancer »

– En juin, je propose avec toi (moi ?? Ah oui 😀 ) un atelier sur le thème : « Mais que vont penser mes parents – L’atelier pour dire FUCK au regard des autres ». J’ai trop hâte d’y être. (Moi aussi. D’ailleurs, lecteur, lectrice, si tu veux participer, contacte Laure ou moi-même pour en savoir plus.)

Divin. Merci Laure. Des bisous.

****************************

Les ateliers pour électrons libres à venir

Samedi 02 juillet Lyon – « Mais que vont penser mes parents – L’atelier pour dire Fuck au regard des autres » – En co-animation avec Laure Jouteau, Les Aventurières – 8h/11h00 (et + si affinités apéritives) – 150 €

Mardi 19 juilletLyon, Parc de la Tête d’Or – « Les idées folles sont les voix de l’âme – L’atelier pour retrouver l’inspiration » – 9h/12h + pique-nique si tu veux – 100€.

Partager cet article

Aucun commentaire pour le moment.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Les potions magiques, ça n’existe pas.
Mais la magie de l’écriture, si ! »

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.