Si tu t'abonnes, tu reçois

Clandestine

la newsletter d'une sorcière un peu illuminée,

des infos sur mes ateliers & autres grimoires

et surtout plein de love

& d'envie de te mettre à écrire

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.

Les révolutions solitaires

Il y a 2 choses dont je suis certaine.

Je suis profondément touchée, remuée, bouleversée par les malheurs du monde (ses bonheurs, aussi, heureusement !) et persuadée que l’on peut « faire quelque chose ».

Je sais également que, en ce qui me concerne, cela ne passera pas par une action de groupe et encore moins par du prosélytisme.

Je suis une révolutionnaire solitaire

En ce moment, j’écoute et je lis de nombreuses choses sur le militantisme, les révolutions, les grands changements sociétaux : droits civiques, féminisme, santé, éducation, handicap, économie… tout m’intéresse et me passionne.

Ce qui me touche encore plus, c’est la personnalité de celles et ceux qui portent ces combats.
Ils et elles ne sont pas parfait·es. Influence, pouvoir, marquer l’histoire, argent, oui ce sont des choses qui peuvent les motiver.

Mais il y a aussi (surtout), ce feu sacré, celui qui vient d’un vécu, de ressentis du plus profond de sa chair. De larmes, de cris, de hurlements face à l’injustice.
Cette révolte faite de violence, elle s’exprime de tant de manières, parfois violente justement, parfois posée.
Parfois réfléchie, parfois impulsive.
Parfois organisée, parfois bordélique.

Quel que soit le sujet, il y a toujours matière à apprendre des femmes et des hommes qui s’engagent ainsi, parfois au-delà d’eux-elles-mêmes.

Il y a, en moi, quelque chose du même ordre. Je ne saurais l’expliquer pour l’instant.
Il y a ce feu, cette révolte, bien plus qu’un ras-le-bol.
L’envie d’envoyer balader nombre de conventions, d’habitudes, d’oppressions. Et de proposer des pistes de réflexion, d’actions.

J’ai été militante pendant des années, je le suis toujours, mais tu ne me verras jamais dans une manif ou dans une réunion.

Pour l’instant, tout se passe dans ma tête. J’ai besoin que ça sorte et c’est par mes mots que cela se passera.

Je crois même que ça a déjà commencé.
À travers mon blog, cette newsletter et Clandestine, celle que j’envoie uniquement à mes client·es (si tu n’es pas encore abonné·e, pense à le faire).
À travers mes livres, mes grimoires, déjà écrits et en cours d’écriture.

Beaucoup de choses vont sortir, tiens-toi prêt·e.
Ma révolution est en… j’allais écrire « marche » mais c’est trop connoté.

Ma révolution est en écriture, ma révolte est en mots.

Viva la révoloutionne

Newsletter de novembre 2018. Pour t’inscrire –> Juste une newsletter

Partager cet article

Aucun commentaire pour le moment.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Les potions magiques, ça n’existe pas.
La magie de l’écriture, si ! »

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.