Si tu t'abonnes, tu reçois

Clandestine

la newsletter d'une sorcière un peu illuminée,

des infos sur mes ateliers & autres grimoires

et surtout plein de love

& d'envie de te mettre à écrire

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.

Je pense à vous, souvent

Il y a cette chanson de Marc Lavoine, qui ne me quitte pas, je ne sais pas pourquoi.

Je pense à vous, souvent.

Vous qui me lisez, que je croise, parfois, au détour d’un réseau ou d’une rue.
Et vous que je ne connais pas, en fait.

C’est étrange d’écrire, de poster, d’envoyer de soi dans l’univers.
On ne sait pas qui va nous voir, nous entendre. Encore moins qui va nous regarder, nous écouter.
On ne sait pas qui on va toucher, pourquoi, comment.
La connexion, quel mystère.

Je rêve à vous, souvent.

Je me demande, tout le temps, ce qui fait battre votre cœur.
Moi, finalement, je n’y comprends rien à la communication et au marketing.

Je ne sais pas ce qui fonctionne, ce qui aura de l’impact (en même temps, je déteste cette expression, donc c’est pas grave). Même l’invisible, je ne sais pas, je ne sais plus.

Je n’ai pas envie de savoir, je crois. Mystère, encore.

Je vous écris, souvent.
Même si je n’envoie pas tout.
J’ai coupé mon téléphone, il faisait trop de bruit.
J’ai coupé certaines paroles, elles faisaient trop d’ennui.

Moins on se parle, mieux on s’entend.

Je vous attends, souvent.
Vos clics, vos j’aime, vos abonnements, vos petits mots charmants. Je les aime tant.
Trop me dit-on parfois, « on » étant souvent « je ».
Mais, c’est ainsi.

Chère amie, cher ami, je vous envoie ces quelques mots.

Pour vous dire que je pense à vous
Et que je suis heureuse Seule
Car je sais que vous êtes là, de l’autre côté.

Et ça suffit à mon bonheur.

Extrait de ma newsletter, juste une newsletter

Partager cet article

2 commentaires
  • Sofia
    14 mai 2019

    Je pense à toi, souvent.
    Quand la tentation d’entrer dans le cadre me reprend.
    3 mots pour me recentrer.
    « Que ferait Morgane ? »
    Et la réponse, aussitôt :
    « Elle créerait et vivrait. »

    Tes mots, un phare quand mon esprit se met à ruminer.
    Une inspiration. Toujours.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Les potions magiques, ça n’existe pas.
La magie de l’écriture, si ! »

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.