Si tu t'abonnes, tu reçois

juste une newsletter de sorcière un peu illuminée,

des infos sur mes ateliers & autres grimoires

et surtout plein de love

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.

Il faut que tu respires (Et ça, c’est rien de le dire)

par Publié le 0

Extrait de Murmure, atelier sur l’intuition, que tu peux sans problème rejoindre en cours de route.

Tu recevras alors les messages passés, puis ceux à venir.

« Il y a 10 ans, je découvrais la sophrologie, dans l’entreprise qui m’employait. Les grosses boites adorent ça : proposer des solutions pour « soigner » les effets du stress, sans jamais aller voir les causes du stress.

Mais peu importe l’intention initiale, j’ai sauté sur l’occasion.
Je n’y connaissais rien, mais mon intuition était très claire : c’est pour toi.

Pendant 1 an, chaque jeudi midi, je me suis retrouvée avec une dizaine de collègues, dans une salle de réunion, à me connecter à mon souffle, à pratiquer des visualisations, à mettre les pensées négatives dans des boites.

Dans les heures qui suivaient, j’étais souvent frustrée, car les bénéfices me semblaient s’évanouir très rapidement.
En fait, cette année de respiration a changé ma vie. Elle m’a préparée, sans que je m’en rende compte à la décision que j’allais prendre quelques mois plus tard : partir.

Tout le travail se passait en arrière-plan.
Peu à peu, j’ai appris à utiliser ma posture, mon souffle pour « supporter » des événements désagréables, pour accueillir mes émotions (avant, je bloquais tout).
J’ai appris à fermer les yeux, à faire taire les bruits, surtout.

Respirer
Consciemment, profondément, simplement

Oui, juste respirer.
Besoin primitif de tout être vivant avec l’alimentation, la reproduction, la survie quoi.

Respirer.
Retrouver les gestes naturels du bébé : inspirer par le nez, le ventre qui s’arrondit, puis le long soupir, par la bouche.
Trois fois rien qui peuvent changer une vie.

Respirer pour se retrouver, pour se calmer, pour s’écouter.
Respirer pour faire le lien entre corps physique et intériorité.
Respirer pour entendre les messages de ton corps
, support de la conscience, de l’inconscient, des rêves, des émotions, des actions et, bien entendu… de l’intuition.

Respirer l’air de rien, rien que de l’air. De l’air aussi pur que possible. Mais aussi des odeurs, odeurs aimées, apaisantes, inspirantes.
Bloquer sa respiration, en conscience, pour en étudier les effets et se rendre compte, plus tard, des moments où on le fait sans s’en rendre compte, justement.

Faire de la respiration sa meilleure amie, celle qui ne nous quitte jamais, celle que l’on peut mobiliser à tout moment, en toutes circonstances, ni vue ni connue 🙂

Apprendre à respirer, c’est apprendre à faire du bien à tout son corps, sans séparer matière de l’esprit, visible et subtil. Apprendre à accepter et apaiser la douleur physique et émotionnelle.

Il existe de nombreuses pistes pour réapprendre à respirer : sophrologie, méditation, yoga, marche, arts martiaux, natation, danse, (auto)-hypnose, équitation, cohérence cardiaque…
Se taire aussi, tout bêtement, et écouter vraiment. Se reconnecter à sa sensorialité, à travers le souffle.

Respirer c’est revenir au présent

Je ne le répèterai jamais trop : l’intuition est fille du présent.

Respirer, c’est ouvrir la porte à son intuition. »

Si tu veux en savoir plus –> Histoire d’une intuition que j’ai apprivoisée

Si tu veux t’inscrire –> Murmure

Partager cet article

Aucun commentaire pour le moment.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Les potions magiques, ça n’existe pas.
La magie de l’écriture, si ! »

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.