Dans ma newsletter

tu recevras mon journal de sorcière un peu illuminée,

des infos sur mes ateliers & autres grimoires

et surtout plein de love

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.

Je suis riche et je ne le savais pas (ma vie est un compte de fée)

Dans ce billet, il ne sera nullement question de temps, d’amour ou de liberté.

Je suis riche de ça et ça ne s’achète pas, c’est vrai. Mais je le sais déjà depuis longtemps !

Il sera, une fois n’est pas coutume, question d’argent.

Car oui, je suis riche et je ne le savais pas.

Je savais que je n’étais pas pauvre, je n’ai jamais ressenti de galère financière (j’écris « ressenti » et pas « vécu » car j’ai eu plusieurs périodes de ma vie où je gagnais vraiment très peu d’argent, mais j’avais des besoins correspondants, donc pas de ressenti négatif).

Mais je n’avais pas réalisé que j’étais riche. Riche au point de pouvoir prêter à une amie une somme conséquente (à 5 chiffres :)), sur le long terme, sans que cela impacte le moins du monde mon quotidien.

Je ne suis pas millionnaire et ne le serai jamais, ça ne m’intéresse pas. Je n’ai jamais hérité, ni touché le gros lot. J’ai eu de bons salaires et des vraiment petits. J’ai eu de minuscules chiffres d’affaires et de belles rentrées. J’ai été soutenue par mes parents jusqu’à la fin de mes études puis j’ai pris mon indépendance pleine et entière.
Je vis en couple avec mon chéri depuis 23 ans, et nous avons une vision tripartite de nos finances : son compte perso, mon compte perso et nos projets communs.

Je suis riche et ça ne ce voit pas de l’extérieur. Mais cette richesse fait de moi une femme libre.

a

Indépendance et sérénité sont au cœur de ma relation à l’argent

L’argent pour moi n’est ni un souci, ni un moteur.

Je n’y pense pas quand je fais mes courses, quand je pars en vacances ou si je dois emmener mes enfants chez la dentiste. Ce n’est donc pas un souci.

J’ai toujours bien négocié mes augmentations puis, entrepreneure, j’ai appris à poser mon juste tarif, mais la perspective d’en avoir plus ne m’a jamais transcendée ni même intéressée. J’ai augmenté mes prix pour travailler moins ;). Ce n’est donc pas un moteur.

L’argent est pour moi un outil que j’ai appris à utiliser avec sérénité

Je manie les nombres comme je manie les mots. Avec dextérité et confiance.

Je crois que je pourrais facilement me reconvertir en gestionnaire de patrimoine ! Mon compte bancaire est comme mon stylo plume. Il me permet de créer et de vivre (dédicace au film de Céline Le Pas Sage pour celles et ceux qui l’on vu !).

Ce compte bancaire, je lui ai permis de voir le jour, tout comme j’ai acheté mon stylo. J’ai appris à gagner de l’argent.

Je l’ai fait fructifié année après année. J’ai appris à économiser l’argent, tout comme je prends soin de mon stylo.

Je l’ai utilisé sous de multiples formes, certaines contraintes, certaines risquées, la plupart en toute conscience. J’ai appris à investir l’argent, tout comme j’écris avec mon stylo car ce n’est pas un objet qui prend la poussière derrière une vitrine, aussi beau soit-il.

J’ai construit ma sérénité financière patiemment, année après année, sans baguette magique.

J’ai appris, testé et choisi les chemins qui me convenaient.

Dans ce domaine, comme dans beaucoup d’autres, ma « recette » est un mélange personnel d’intuition et de pragmatisme.

Cette sérénité pragmatique, plusieurs personnes m’ont récemment demandé de la partager.

Car, finalement, sur le thème de l’argent, c’est un sujet rarement traité. Dans ce que je peux voir, il s’agit soit de plus, de beaucoup, d’abondance (personnellement, cette notion ne me parle pas, je la trouve même anxiogène), soit de magie (mais oui, tu sais, l’argent qui coule à flot juste en faisant ça et ça !), soit de peurs, de croyances et de blocages.
Mais après ? Une fois que l’argent est là, il se passe quoi ?

a

Je ne t’apprendrai pas à gagner de l’argent

Franchement, je ne sais pas comment « on » fait, même si je sais très bien le faire pour moi-même !

Je ne t’apprendrai pas à gagner plus d’argent, d’autre le font déjà et mieux que moi (je te recommande à ce sujet de suivre mon amie Marjorie Llombart).

Je n’ai pas de baguette magique, enfin si, mais elle ne fonctionne ni avec l’argent ni avec quoi que ce soit d’autre.
Si tu as du mal à payer ton loyer ou la cantine des gosses, je ne peux pas t’aider.
Si tu es addict à la dépense, je ne suis pas non plus la bonne personne.

Je ne te promets pas la lune, mais on peut la regarder ensemble. Car je crois en la puissance du partage et de l’échange.

En revanche, je peux te promettre une chose : j’ai le talent de jongler avec l’argent. De manière concrète, mais aussi en termes d’état d’esprit et de « gestion psychologique ».

Veux-tu vivre un compte de fée ?

Si tu as de l’argent. Pas forcément beaucoup, mais ce qu’il te faut. Si tu as de l’argent mais que tu as du mal à vivre sereinement avec, peut-être que je peux t’aider.
Peut-être que mon expérience personnelle résonnera chez toi et te donnera des clés pour trouver ta zone d’équilibre.

C’est pourquoi je te propose de voir (ou revoir) le replay de mon atelier-conférence sur l’argent et la sérénité, basée sur mon expérience personnelle.

J »y ai parlé de ma vie, de comment j’ai fait pour devenir, non pas riche, mais financièrement sereine (et riche, quand même, c’est mon amie Lyvia qui m’a obligée à l’écrire ah ah ah). J’ai partagé également des exercices et pistes pour avancer à ce sujet.

Cet atelier-conférence payant « Compte de fée » dure 2 heures

a

Les mots et l’argent sont pour moi très proches

En préparant cette conférence, je me suis rendue compte que ma vision des mots était identique à ma vision de l’argent. C’est même plus que la vision ! J’ai la même fa façon de vivre, d’utiliser, de jongler avec les mots et les chiffres. La même histoire, les mêmes expériences, en même temps des chiffres et des mots.

Je peux même dire aujourd’hui que chaque grand changement dans mon business était autant lié à ma posture avec les mots… et avec l’argent ! Et, de plus en plus, je réalise que c’est la même chose pour mes client.es… Les blocages argent et mots sont liés, les peurs comme les audaces sont les mêmes, les grandes étapes souvent en résonance.  Je t’expliquerai tout ça en détail le 22 mars 🙂

Je le répète : je parle de mon expérience

Pas de règles absolues et encore moins de méthode secrète pour devenir milliardaire.

J’y parle salaires, business, cadeaux, investissements, amour, immobilier, erreurs, risque, temps (bah oui finalement!), gestion des comptes, placements, rêves, réalité, audace, sécurité, économies, vacances…
J’y parle de vivre et de profiter de la vie, de rendre à l’argent sa place : celle d’un chouette outil.

Je n’ai pas réponse à tout, mon mantra : tu es responsable de ta vie et de tout ce qu’il y a dedans… ou pas 🙂

Cette conférence est payante, ton investissement sera de 40 € –> Je l’achète

Je ne chercherai pas plus à te convaincre. Comme d’habitude –> Suis ton intuition !

PS : je ne vends rien pendant la conférence, ni programme, ni accompagnement, ni rien. Elle se suffit à elle-même.


Lire mon Grimoire

Rejoindre mon atelier d'écriture
Atelier Canard à l'orange

Mes livres sont disponibles !
Âmes fortes et coeurs sensibles
L'entreprise de l'invisible

Acheter la
Conférence Compte de fée

signature

Partager cet article

4 commentaires
  • Aurélie
    22 mars 2018

    C’est malin ! Avec Shaka Ponk, je danse dans mon bureau !!! 😉
    A tout bientôt !!

    • Morgane
      23 mars 2018

      MDR

      • Pascal Xavier
        29 mai 2018

        Moi aussi je suis riche, et je ne le savais pas.
        J’avais un salaire correct, mais pas extraordinaire pour autant.
        Je me suis toujours acheté les choses dont j’avais envie (des ordinateurs, et des instruments de musiques et partitions).
        Je ne pensais pas à investir, mais d’autres l’ont fait pour moi; ma banque m’y a poussé, et a géré les investissements pour moi.
        Je suis longtemps resté en location, je refusais de prendre un crédit pour en acheter une, j’ai toujours eu horreur du crédit.
        Et puis, le jour où je me suis finalement décidé à acheter une maison, je me suis rendu compte que j’avais largement de quoi l’acheter cash.
        Je pouvais même encore acheter une SCPI, et j’avais des actions et des assurances vie, en plus d’un compte en banque bien garni.
        Pourtant, avant, je ne pensais pas avoir grand chose; j’économisais sans m’en rendre compte.
        Quand j’ai pris ma retraite, je craignais d’avoir un petit revenu de retraite; mais finalement il n’est pas si petit que cela, il me situe même dans le haut des revenus de retraite.
        J’ai l’impression que tout s’est fait magiquement, malgré moi, sans que je m’en rende compte.

        • Morgane
          1 juin 2018

          Merci Pascal pour ce témoignage, je m’y retrouve tout à fait

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Les potions magiques, ça n’existe pas.
Mais la magie de l’écriture, si ! »

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.