Des mots (beaucoup de mots) & quelques canards.

Des vidéos improvisées & des éclats de rire.

Des potions pas vraiment magiques & une sorcière un peu illuminée.

Si tu cherches de la folie, du chocolat & une newsletter à l'orange

--> abonne-toi :)

Ce n’est pas la marque qui crée l’identité. Car l’identité ne se crée pas… elle se révèle.

Quelle est mon identité de marque ?

On vient me voir pour mettre des mots et répondre à cette question. Et pourtant, je continue à me la poser pour moi-même. Joli paradoxe.

On vient me voir pour trouver une signature, la mienne change tous les 6 mois. Ironique paradoxe.

On vient me voir pour savoir comment se présenter, j’ai tellement du mal à le faire moi-même. Curieux paradoxe. (En vrai, j’ai décidé de dire que j’étais une sorcière des mots)

Paradoxe en apparence, seulement.

Car, finalement, l’important, ce n’est pas la signature, le pitch, le « qui suis-je» du site internet . Ce n’est même pas le nom de marque ! Encore moins tes offres commerciales…

Tous ces éléments-là, ce sont tes vêtements d’entrepreneur. Bien sûr que tu veux les choisir à ton goût, pour qu’ils te mettent en valeur, qu’ils te permettent de connecter avec les bonnes personnes. Mais ce ne sont que des vêtements.

Ils ne sont pas toi. Ils ne sont pas ta complexité, ta multiplicité, tes nuances, tes paradoxes. Ils sont un instantané. Ils ne sont pas ton identité, ils sont des révélateurs de ton identité.

On me demande souvent si on « a le droit de changer ». Évidemment qu’on a le droit de changer ! On a le droit d’essayer, de se tromper, de rééssayer, de se lasser, d’évoluer, de garder. On a le droit de tout, même de changer d’avis. Ça n’est pas grave, tant que c’est toi qui choisis.

On a le droit de changer, parce qu’on évolue en permanence. Notre entreprise évolue en permanence.

On a le droit de fixer ce qui est juste. Tant que c’est juste pour nous.

Ton identité est infinie, l’infini de ton histoire, de tes ressentis, de tes intuitions, de tes rêves, de ton parcours, de tes futurs.

Ton identité de marque se construit au fur et à mesure du développement de ton entreprise, en même temps que toi.

Nous prenons trop souvent les choses à l’envers. Nous essayons de créer un concept pour créer du concret. Et si on faisait dans l’autre sens ?

Ce n’est pas la ligne éditoriale qui crée le blog. C’est en écrivant chaque semaine, chaque mois dans son blog que l’on fait naître sa ligne éditoriale, que l’on révèle son style, sa plume, sa singularité.

Ce n’est pas la marque qui crée l’entreprise. C’est en rencontrant ses clients, en travaillant avec eux, en les écoutant, en les observant. C’est en disant oui à ce qui nous fait peur et nous enthousiasme à la fois. En disant non à ce qui nous gonfle rien que d’y penser. C’est en entreprenant que l’on fait naître sa marque, parfois malgré nous !

Ce n’est pas le pitch qui crée la connexion. C’est en faisant le premier pas, en cherchant ses mots, en riant de soi-même, en sachant faire silence. C’est en écoutant que l’on permet la connexion. En écoutant l’autre, en s’écoutant soi.

Toutes ces questions, toutes ces recherches, tout ce travail sont-ils alors inutiles ? Que nenni ! Ils sont essentiels.

L’identité est. Mais elle n’est pas forcément visible. Elle peut être cachée sous une carapace, enfouie sous des strates de doutes, de mésestime de soi, de peurs, de fausses croyances, j’en passe et des pires.

L’identité est.

Tout le travail que nous allons faire ensemble aura pour unique objectif de lui permettre de se révéler. Dans toute sa multiplicité, sa mouvance, son mystère. Énigmatique identité…

Ce travail-là n’est jamais terminé, ce n’est même pas vraiment un travail. Ni même une quête. C’est un déploiement… une incarnation pleine et entière. Bon, ben ça, ça demande de la patience, de la persévérance, de la confiance, de l’énergie, d’être bien entouré.e.

Ça demande de l’engagement, de l’intégrité, de la ténacité.

r
Déblocage d'écriture et ateliers
r

Pendant mes accompagnements, je pose beaucoup de questions. Souvent, mes clients me demandent s’ils m’ont donné la bonne réponse. Sauf qu’il n’y a ni bonne ni mauvaise réponse. Tout est question d’interprétation, de point de vue, de ressenti. Tout est question de justesse.

Sur ce chemin chaotique, je suis un pilier. Je sais poser les questions qui font avancer. Je sais capter les mots essentiels. Je sais provoquer pour approfondir, pour dépasser les excuses et les habitudes dont on ne sait plus pourquoi on les suit. Je sais être exigeante : je ne cherche pas la perfection mais le sens et la cohérence. Je sais faire jaillir et partager ma créativité. Je sais que le temps, l’humilité et la maturation font partie de l’équation.

Sur ce chemin passionnant, je suis là pour débloquer une audace, pour accompagner ou pour rassurer. Je suis une sorcière des mots, ils sont mes potions pour te permettre d’avancer.

Mon rôle n’est pas de trouver

Mon rôle est de t’aider à chercher, de t’autoriser à révéler.

Mon rôle n’est pas d’inventer. Mon rôle est d’explorer avec toi, d’être à tes côtés pendant que tu construis ta maison. Car tout est déjà là et tu es déjà tout. Mais tu ne le sais pas forcément.

Mon rôle surtout, est d’incarner mes convictions pour te permettre, à ton tour, d’incarner pleinement les tiennes. De m’accomplir, malgré et grâce à mes paradoxes, pour que les tiens ne t’empêchent jamais de t’accomplir à ton tour.

Je suis une sorcière, c’est vrai. Mais je sais aussi que les potions magiques, ça n’existe pas… Je suis une sorcière et je crois au pouvoir du Manifeste. J’ai décidé d’en faire un livre, en cours d’écriture.

J’ai aussi décidé d’en faire un atelier : Une journée pour écrire ton Manifeste.

Parce que je suis intimement persuadée que cet exercice d’écriture est particulièrement puissant pour révéler notre âme d’entrepreneur.e.

Après tout, ce qui attire nos purs clients, ceux qui sont trop trop cools, ce n’est ni notre marque, ni notre carte de visite, ni même nos compétences. C’est un je ne sais quoi, un truc spécial que nous véhiculons, quelque chose qui n’est pas facile à expliquer. Eh bien, ce truc-là, je crois vraiment que c’est notre âme !

Alors, si toi aussi tu ressens le besoin d’être initié.e à l’art subtil du Manifeste… manifeste-toi 🙂

Portrait signé Erin Salmon, sous la direction artistique de Catherine de Vaucelles

Du 8 décembre 2017 au 6 mars 2018
L'atelier d'écriture Canard à l'orange.
50 messages par mail pour prendre la plume. 85 €.
Rejoins-nous !

La sorcière épistolière
signature

Partager cet article

8 commentaires
  • Marie
    20 avril 2017

    Tout est dit ! C’est tellement ça Morgane, je me suis reconnue dans chacun de tes mots ! Tu es vraiment une sorcière dans l’Âme :O merci <3

  • Morgane
    20 avril 2017

    Sorcière un jour, sorcière toujours (Adrien me demande : pourquoi tu dis tout le temps ça Maman, on peut changer !! Il a raison, et en même temps on reste pareille ^^)

  • Laure
    23 avril 2017

    « Dans toute sa multiplicité, sa mouvance, son mystère. Énigmatique identité… » J’adore 😉 Et une belle d’escription de l’accompagnement !! Merci Morgane !

    • Morgane
      23 avril 2017

      Merci à toi, Laure, fidèle lectrice ! 🙂 Je m’en vais déguster à mon tour qq articles sur ton blog

  • Annajo Janisz
    8 mai 2017

    La magie, on l’a tous en nous. Seulement, il nous faut parfois une âme magique pour nous apprendre à la révéler. Et tu nous y aides plus que parfaitement, en bonne sorcière des mots !

    Tu nous aides à jouer à saute-mouton avec nos barrières, à faire du gringue à nos risques, à changer de fringues mentales comme ça nous chante ; tant que ça correspond à notre Moi de ce moment-là.

    Les gens nous modèlent. Nos expériences nous modèlent. Tout est changement. Tout est transformation.

    On en veut tous les jours, de ta potion ! (Si, ça existe : t’en balances à chaque fois toute une cargaison dans tes articles 🙂 )

    Alors je te souhaite, à tout instant, un max de succès et je te balance à mon tour un max de bonnes vibes 🙂

    P.S : Je surkiffe ta Newsletter archi-kiffante ^^

  • Morgane
    8 mai 2017

    Merci, oh grand merci Annajo ! Pour tout et… chaque jour une potion tu désires ? Je l’ai fait. Cherche « Epistolaire » sur le blog, tu comprendras !!

  • Annajo Janisz
    8 mai 2017

    Vu !

    … Tu es décidément une source de magie inépuisable <3

    • Morgane
      13 mai 2017

      ^_^ merci

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Nouveaux livres entre visible & invisible ! »
-Morgane, #writingwitch