Si tu t'abonnes, tu reçois

juste une newsletter de sorcière un peu illuminée,

des infos sur mes ateliers & autres grimoires

et surtout plein de love

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.

Julien, le blogueur fou qui va te rendre leader de ta propre vie (woho, c’est beau)

julien leader blogueur

Julien, c’est un type qui se présente comme un peu bourrin, qui aime rendre les gens efficaces & efficient dans un monde surconnecté.

En gros (et c’est lui qui le dit), les gens l’appellent quand ils pensent que leur plan va foirer et ils ont souvent raison de le faire. Je suis son blog depuis plusieurs mois et ce que j’apprécie chez lui, c’est qu’il met en pratique TOUT ce qu’il conseille.

Es-tu fou ?

Je me considère comme un gars autodiscipliné. Parfois cette autodiscipline fait peur ou dérange.

La folie nait dans le regard de l’observateur. Comme la réalité qui nous entoure.

Comment s’exprime ta folie dans ta vie d’entrepreneur ?

Disons que je suis ambivalent. J’aime le confort de ma vie suisse, mais j’aspire à plus de liberté. Et mon ambivalence se voit dans ma carrière. Je grimpe les échelons d’une vie professionnelle normale (salaire fixe, horaire fixe, promotions, etc.), mais parallèlement mon blogue me permet de dégager des revenus qui engagent des réflexions régulières. Je crois que ça plait à mes lecteurs, car je suis comme eux. J’ai envie de liberté, mais j’y vais stratégiquement. Partir vivre à Bali (ou dans un lieu avec un coût de vie très bas) pourrait fonctionner. Mais j’aime trop la fondue et ma vie en Suisse 😉

Quand je regarde le monde du blogging aujourd’hui, j’ai l’impression que si tu ne veux pas devenir un nomade digital, tu n’es pas normal. Tu DOIS être entrepreneur sur internet pour être épanoui. Moi je ne crois pas en ça (pour avoir vu et côtoyé des entrepreneurs qui ont beaucoup perdu, malgré le cash qui coulait à flots…).

Moi je suis assez fier de moi quand j’arrive à contribuer à une cause qui me dépasse (bosser pour une grande entreprise). Le problème ce n’est pas « salarié / indépendant » (le quoi), mais plus le comment. Comment est ta relation au travail? À ce propos, Mihaly Csikszentmihalyi a rédigé un ouvrage « The Flow » dans lequel il explique comment des gens arrivent à se challenger pour rendre leur vie professionnelle (et privée) excitante… malgré le travail qui peut sembler ennuyeux à mourir…

Et on revient donc sur ce que je disais au début de cet interview: nous construisons notre réalité.
J’aide mes lecteurs à améliorer leur comment. Ensuite, ils font ce qu’ils veulent avec… (vie de salarié, vie d’indépendant, etc.)

Et ton blog, il est aussi fou que toi ?

Mon blog est un moyen de transmettre un message. Rien de plus. Ce n’est pas une fin en soi.

Bien que celui-ci ait la priorité sur beaucoup d’autres activités que j’adorerais faire plus souvent (parachutisme, trekking, grosses soirées).

julien

Parlons-en de ce blog, il représente quoi pour toi ? Il t’apporte quoi ? Raconte-nous tout !

Mon blog me donne de l’énergie.

C’est un moyen de rendre les gens plus conscients sur des sujets qui nous touchent souvent: l’organisation, l’efficacité personnelle, la maîtrise de son attention, les habitudes, etc.

Pas mal de mecs écrivent sur la motivation et le fait de définir un objectif et ensuite d’y penser très fort… en priant pour arriver au résultat.

Je l’ai aussi fait, mais il me manquait un petit quelque chose. Un quelque chose qui se base sur l’aspect interactif d’un blog + la visibilité de celui-ci, pour permettre aux lecteurs de produire un résultat massif.

Je voulais vraiment que le lecteur s’investisse avec un groupe et moi. Bon je n’ai rien inventé, j’ai pris des trucs et je les ai assemblés comme des legos. Par contre, c’est du jamais vu dans la forme que je vais présenter.

Les premiers tests auront lieu dans le courant du mois d’octobre… Tu en entendras parler, je pense 🙂

Sinon mon blogue m’apporte de la visibilité: j’ai été contacté par une maison d’édition pour écrire un livre, on verra ce que cela donne.

Depuis quand blogues-tu ? Pourquoi as-tu un jour décidé de te lancer dans cette folie ?

Depuis 2010.

À la base un gars sur un forum m’a dit que mes textes l’avaient beaucoup aidé. Je me suis dit qu’il y avait un truc à faire dans cette direction.

Et c’est mieux que de bosser sur les chantiers (mon premier job… j’ai foiré ma scolarité à force de regarder les filles…)

Justement, si tu avais une autre folie à réaliser, quelle serait-elle ?

Construire une maison autosuffisante et vivre avec mon jardin de permaculture, mes chèvres et quelques illuminé(e)s.

Cette folie je la garde pour plus tard, car il y a un truc que j’ai appris (et que je répète souvent aux lecteurs)

« Tu peux faire les bonnes actions, mais pas au bon moment ».

Aurais-tu d’autres blogs un peu fous à me conseiller ?

Calnewport > pour produire

Jason does stuff > pour s’inspirer

Lesacados > parce que Ryan est un pote qui m’inspire beaucoup. On a fait de grosses soirées à Berlin mémorables.

Quelle est ton actualité ?

Là je vais ranger mon appartement (je vis dans une colocation sublime avec des gens magiques, sans dec) car ce week-end c’était la fête à Neuchâtel.

Ensuite, passer en revue les cours que je donne demain au travail et répondre aux commentaires du blog. Faire du sport avec des amis (en écoutant ça et lire. Allez au lit tôt.
Merci, Morgane, pour ton interview.

Merci à toi Julien !

https://youtu.be/lcMDdVJXzjs

Partager cet article

8 commentaires
  • Ducos
    1 novembre 2016

    C est quoi son adresse ?

  • Julien Leader Blogueur
    2 novembre 2016

    Salut Morgane 🙂

    Merci pour l’opportunité offerte d’écrire chez toi.
    À bientôt et j’ai hâte de découvrir tes prochains blogueurs 😉

    J.

    • Morgane
      2 novembre 2016

      Merci à toi J. interview au top, un peu de masculinité et d’auto-discipline au milieu de tout cet orange un peu (beaucoup) bordélique, ça fait pas de mal 😉

  • Lirone
    15 novembre 2016

    C’est un fou ce Julien, mais quelqu’un de très inspirant ! Merci pour ce que tu fais et ce que tu nous apportes ! 🙂

    • Morgane
      16 novembre 2016

      Follement inspirant, exactement ! Merci Lirone 🙂

  • Marine
    17 novembre 2016

    Salut,

    merci d’avoir publié cette interview de Julien, effectivement c’est un gars qui dit des trucs, donne des conseils et qui les applique à lui-même surtout ! Donc il sait vraiment de quoi il parle.

    Après que ça fonctionne pour soi ou pas, c’est une autre histoire. Mais il donne des pistes intéressantes.

    « Quand je regarde le monde du blogging aujourd’hui, j’ai l’impression que si tu ne veux pas devenir un nomade digital, tu n’es pas normal. »

    Ouais, genre tu veux gagner ta vie sur Internet pour avoir plus de liberté notamment mais tu pars pas faire le tour du monde en vivant dans des appart/hôtels de luxe dans des pays « non occidentaux » pour que ce soit moins cher, ben c’est pas normal ! Bizarre comme façon de voir les choses, surtout quand ça vient de personnes prônant la liberté, mais bon ^^.

    « Construire une maison autosuffisante et vivre avec mon jardin de permaculture, mes chèvres et quelques illuminé(e)s. »

    Excellent comme rêve ! Je te souhaite vraiment de parvenir à le concrétiser un jour 🙂

    J’ai l’impression que de plus en plus de personnes aspirent à devenir plus libres, plus proches de la nature sans être ermite non plus, pouvoir être eux-mêmes quoi sans se faire chier avec certaines contraintes… pouvoir vivre réellement quoi, tout simplement.

    « Je me considère comme un gars autodiscipliné. Parfois cette autodiscipline fait peur ou dérange. »

    Je considère aussi que j’ai une bonne auto-discipline, je me mets des cadres (parfois un peu trop ^^) et du coup effectivement c’est souvent perçu comme « rigide » ou « chiant » de l’extérieur, mais en fait quand tu sais pourquoi tu le fais, que t’as conscience de tes paramètres, ben au final t’essaye de faire ce qui te semble le mieux pour toi, oui c’est pas comme « tout le monde » et en même temps, t’es pas tout le monde non plus, t’es toi.

    @+

    (y’a pas un souci avec le « aille » dans cette phrase ? « Bien que celui-ci aille la priorité sur beaucoup d’autres activités que j’adorerai faire plus souvent (parachutisme, trekking, grosses soirées). »)

    • Morgane
      18 novembre 2016

      Merci Marine, pour ton retour d’expérience très intéressant ! (Et j’ai corrigé quelques coquilles, je ne relis pas beaucoup, je préfère corriger au fil de l’eau ah ah)

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Les potions magiques, ça n’existe pas.
Mais la magie de l’écriture, si ! »

En cliquant sur valider, j'accepte de recevoir sur cet email les actualités et offres personnalisées du site canardalorange.com. Je dispose d'un droit d'accès, rectification et suppression de mes données et peut me désinscrire à tout moment via les liens de désinscription en bas de l'email.
J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité du site.